Santorin 2018.

Si vous êtes souvent sur Instagram, vous n’avez pas pu passer à côté de cette île grecque. Ses dômes bleus, ses blogueuses sous les fleurs et ses murs blancs… Ça fait rêver, et c’est bien pour ça que je suis partie en vacances là-bas avec mon crew, et ce n’est pas tout à fait comme on nous le vend sur Instagram (enfin si, si vous avez un budget de 10 000€ pour vos vacances, ce qui n’est pas mon cas, déso) . Si vous avez pour projet de vous y rendre, voici ce que vous devez savoir !

 

À voir absolument

Sunset life

Fira est la capitale de Santorin, et donc la ville la plus “dynamique” dans tous les sens du terme. Nous nous sommes rendus à Fira principalement pour admirer le coucher de soleil (ma 2ème passion après la burrata #basicwhitegirl) et prendre des photos de la vue incroyable. Si vous avez une envie shopping, vous trouverez tout ce que vous cherchez dans les rues parallèles au front de mer. Astuce radin malin : les boutiques vous font souvent une ristourne si vous payez en liquide plutôt qu’en carte bleue. Les rues pavées sont adorables et il n’est pas trop compliqué d’y circuler si vous venez hors-saison comme nous. Fun fact : juste à l’entrée de Fira vous trouverez un restaurant s’appelant “Obelix” avec un panneau représentant Obélix portant…. une broche de Kebab !

 

Si vous le pouvez, visitez la Cathédrale Métropolitaine Orthodoxe qui est située en bas de Fira, au niveau des arrêts de bus. L’intérieur est magnifique, mais vous ne pourrez pas y entrer si vous êtes en short.

Nous avons passé l’après-midi à crapahuter, prendre des photos, laisser passer des ânes et caresser des chats. Vers 18 heures, nous avons trouvé un rooftop avec une vue imprenable sur la mer. Programme : canapé, coucher de soleil et cocktails #livingmybestlife. Je vous laisse admirer la chose, j’ai d’ailleurs réussi pour la première fois un panorama.

 

Instagram is shaking

Oia, c’est LA ville Instagram par excellence. Vous voyez ces dômes bleus sur fond blanc, cette profondeur sur les photos, ces robes magnifiques… Eh bien quelle déception ! En soi, la ville est adorable avec ses petites ruelles, sa vue, mais nous nous attendions à une ville blanche et bleue avec plein de dômes et il n’y en avait que 4.  Si vous n’aimez pas les lieux infestés de touristes, Oia n’est pas faite pour vous. De plus, il est difficile de circuler à cause des chemins privés. La vue est dingue, comme toujours mais je m’attendais vraiment à autre chose. Nous avons déjeuné dans un restaurant excellent, “Karma”, dans lequel nous avons rencontré Stefanos, un photographe avec énormément de talent, comme quoi on peut faire des rencontres incroyables partout !

 

Let’s go to the beach-beach

Nous avions la chance d’habiter à 5 minutes en bus de Perivolos, une des plages noires de l’île. Le sable ressemblant plus à de mini-cailloux ce n’est pas ce qu’il y a de plus confortable pour bronzer. Heureusement, des bars proposent des fatboy/transat/canapés/lits tout le long de la plage, il vous suffit de consommer. Ça change du transat à 30€ sur la promenade des anglais, je parle en connaissance de cause. La mer est super bonne, mais pour celles et ceux qui ne savent pas nager, vous n’aurez très vite plus pieds.

Nous avons également décidé de nous rendre à la Red Beach, mais dès le début les éléments ont décidé d’être contre nous. Après 45 minutes à attendre un bus qui n’est jamais venu, nous sommes arrivés à la red beach et avons croisé un français qui se disait hyper déçu (je vous laisse imaginer nos têtes). Et effectivement, ce n’était pas du tout ce à quoi nous nous attendions. La couleur des falaises était incroyable mais la plage était minuscule, cela dit y admirer le coucher de soleil n’a pas de prix. Par ailleurs, si vous souhaitez faire un tour des plages (la rouge, la blanche et la noire) en bateau, une navette passe toutes les 30 minutes pour vous faire faire un tour : comptez 10€ par personne.

À savoir

  • L’eau n’est pas potable à Santorin, mais genre vraiment pas potable. Prévoyez donc un budget eau minérale.
  • Vous avez plusieurs moyens de vous déplacer sur l’île : en bus, en voiture, en taxi, en quad ou scooter. Lors de notre arrivée, notre hôte nous a fortement déconseillé de louer un véhicule car les grecs conduisent très mal. Et effectivement, nous avons pu constater que niveau code de la route, ce n’était pas trop ça…
  • Nous avons donc décidé de prendre le bus, comme de bons touristes que nous sommes. Comptez 1,80€ pour un ticket de bus, ils passent environ toutes les 20 minutes et vous emmènent dans les lieux importants de l’île. Les bus ressemblent à des bus de touristes, et les tickets s’achètent quand vous montez à bord.
  • Certains restaurants et boutiques vous font des ristournes si vous choisissez de payer en liquide, pensez à toujours en avoir sur vous !

 

Bonnes adresses

J’ai 2 coups de cœur à vous partager si vous vous rendez dans le sud de l’île.

Laurel & Hardy, Emporio

Situé au bord de la route et à côté d’une station service, ce restaurant n’était vraiment pas destiné à être notre coup de cœur du séjour. C’est notre hôte qui nous l’a conseillé, et pour de bonnes raisons. La nourriture y est divine, j’y ai mangé la meilleure salade grecque de ma vie, les portions sont généreuses et le service impeccable. Nous y avons rencontré un serveur adorable, vous savez cet inconnu que vous voudriez avoir en oncle, bah c’est lui ! Souriant, gentil, touchant, une crème !

Jojo’s beach, Perivolos

Je vous parlais plus haut des bars qui proposent des lits sur la plage. Mais vous trouvez aussi un bar qui propose des lits au bord d’une piscine. Nous qui n’avions pas ce luxe dans notre Airbnb, Jojo’s beach était notre paradis. Programme : baignade, sieste, bronzage sur les lits avec un smoothie. La musique est sympa, le staff super cool et l’ambiance détendue. Les boissons sont un peu chères pour Santorin, mais c’est le jeu dans un endroit pareil. Merci encore à eux de nous avoir laissé dormir sur leurs canapés jusqu’à ce que notre taxi arrive pour l’aéroport #teampauvre

Envie d’en voir plus ?

Je vous laisse vous rendre sur mon profil Instagram pour admirer mes magnifiques photos et mes stories à la une. Je vous partage également le vlog de ma copine Vixen qui résume parfaitement nos vacances !

 

 

 

2 commentaires sur “Santorin 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *